La journée professionnelle

vendredi 31 mai 2019, à partir de 9h00
Canopé – 45 rue Saint Leu – 80000 Amiens

Les thématiques abordées

  • Batman, Blake et Mortimer : quels enjeux artistiques et économiques pour les reprises de séries emblématiques ?
  • Monde de la bande dessinée et monde des musées : que peuvent-ils l’un pour l’autre ?

Le déroulé de la journée

9h30 à 10h30 – Que peut la bande dessinée pour le monde des musées ?
À la croisée de la littérature et des arts plastiques, la bande dessinée, discipline hybride et accessible, peut s’avérer particulièrement pertinente pour se mettre au service des projets culturels et scientifiques des musées.

10h45 à 12h00 – Que peuvent les musées pour le monde de la bande dessinée ?
Pour les auteurs de bande dessinée ne travaillant pas sur ordinateur, propriétaires et créateurs de planches, se pose la question de l’avenir de leurs planches et documents orginaux mais aussi et surtout de l’intégrité de leur œuvre.

Les intervenants

  • Laure Dalon, directrice des musées d’Amiens Métropole
  • Xavier Bétaucourt, auteur de Sortir de Terre
  • Hélène Bouillon, Conservatrice et chef du service des expositions du Louvre-Lens
  • Fraco, auteur
  • Jenny Robb, conservatrice et professeur associée au Billy Ireland Cartoon Library & Museum
  • Fabrice Douar, Directeur éditorial au Louvre
  • Julien Carrel, directeur du projet Euralens 2019
  • Élodie Sénéchal, adjointe de direction et directrice de la communication chez Euralens

13h30 à 14h30 – Les reprises, une question d’éditeur ?
XIII, Largo Winch mais aussi Blake et Mortimer, Batman et bien d’autres, toutes ces séries sont l’objet d’attentes de la part des lecteurs mais aussi des libraires pour qui ces séries sont synonymes de succès. Mais quel est la place de l’éditeur dans ce processus ?

14h45 à 16h30 – Les reprises, une question d’auteur ?
Les auteurs qui ont repris des séries ou des personnages iconiques sont nombreux. Lors de cette seconde partie de l’après-midi, les intervenants reviendront sur ce qui les a amenés à reprendre ces personnages ou séries emblématiques et les enjeux de telles reprises. En effet, comment apporter de la nouveauté au mythe, amener sa propre marque au récit et maintenir les caractéristiques très personnelles de son dessin face à des personnages emblématiques ?

Les intervenants

  • Yves Schlirf, directeur général adjoint des Éditions Dargaud
  • Enrico Marini, auteur de The Dark Prince Charming
  • François Schuiten, dessinateur de Blake et Mortimer – Le Dernier Pharaon
  • Thomas Gunzig, scénariste de Blake et Mortimer – Le Dernier Pharaon
  • Jaco Van Dormael, scénariste de Blake et Mortimer – Le Dernier Pharaon
%d blogueurs aiment cette page :