Rendez-Vous de la Bande Dessinée d'Amiens

Les expositions des projets éducatifs et des étudiants

Exposition créée par l’association On a Marché sur la Bulle

Les deux prix proposés par le service éducatif de l’association, le Prix bande dessinée des collégiens de la Somme et le Prix Révélation Bande Dessinée des lycéens Hauts-de-France, font l’objet d’expositions au sein de la manifestation. Elles mettent en lumière les albums de leur sélection à travers des techniques de création de la bande dessinée. Les Licences 3 «Métiers de la bande dessinée» s’exposent également sur le festival. C’est une occasion privilégiée de découvrir les travaux des étudiants et se renseigner sur le cursus.

Bots

Exposition créée par l’association On a Marché sur la Bulle

Venez découvrir l’univers de BOTS au travers d’une exposition ludique et scénographiée !
Visite au musée, découverte de la décharge, petite pause au Diner, tel est le programme que nous vous proposons pour découvrir le travail d’Aurelien Ducoudray et Steve Baker.

Beyrouth : Portrait d’une utopie

Exposition collective créée par l’association On a Marché sur la Bulle

En suivant le regard de multiples auteurs libanais, cette exposition collective nous fera regarder, comprendre, aimer Beyrouth au prisme de la bande dessinée. Le visiteur sera ainsi invité à appréhender les méandres d’une histoire complexe, à arpenter la géographie sinueuse d’une ville en perpétuelle réinvention d’elle-même et à tracer les mutiples ramifications des histoires de familles, des migrations, des séquelles de la guerre civile et explorer les rêves et les lieux de mémoire.

Blake et Mortimer – Le dernier pharaon

Exposition créée par l’association On a Marché sur la Bulle

Grand admirateur d’E.P. Jacobs, créateur de Blake et Mortimer, François Schuiten, Grand Prix d’Angoulême, scénographe, illustrateur et dessinateur du Cycle des Cités Obscures, s’attaque à un mythe. Avec Jaco Van Dormael et Thomas Gunzig au scénario, il va livrer en mai 2019 un album de Blake et Mortimer, véritable événement sur lequel le mystère, si cher à Jacobs, est pour l’instant bien préservé !