Thomas Gunzig

Invité dans le cadre de l’exposition Blake et Mortimer

Écrivain belge francophone né à Bruxelles le 7 septembre 1970. Il est le fils du cosmologue Edgard Gunzig. Il a commencé son parcours d’écrivain par un recueil de nouvelles, Situation instable penchant vers le mois d’août, qui recevra en 1994 le Prix de l’Écrivain étudiant de la Ville de Bruxelles. Depuis lors, il a diversifié ses activités d’écriture, passant de la nouvelle au roman (Mort d’un parfait bilingue, Prix Rossel 2001), de la fiction radiophonique au livre pour la jeunesse (Nom de code : Superpouvoir, 2005), en passant par la comédie musicale (Belle à mourir, montée au Public en 1999). Il a aussi travaillé, en 2006, avec Jaco Van Dormael, Harry Clevens et Comès, sur une adaptation de la bande dessinée Silence au cinéma. Ses livres ont été abondamment traduits (allemand, russe, italien, tchèque…). Le travail de Thomas Gunzig comporte aussi un versant pédagogique, via l’animation régulière d’ateliers d’écriture mais aussi à travers des conférences en Belgique et à l’étranger. Il donne des cours sur la littérature à l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels (La Cambre) et sur la mise en récit à l’Institut Supérieur Saint-Luc de Bruxelles. En 2015 est sorti le film Le Tout Nouveau Testament, que Thomas Gunzig a co-écrit avec Jaco Van Dormael. En 2016, Sébastien Goethals adapte son 4e roman, Manuel de survie à l’usage des incapables, aux éditions Futuropolis.
Il travaille actuellement au scénario de l’album de la série Blake et Mortimer  avec Jaco Van Dormael dessiné par François Schuiten et mis en couleur par Laurent Durieux.